Brad

le pit(...)

01 décembre 2008

L’excuse…

Ce matin, 1er décembre, je me roule par terre dans le salon et je gratte le double vitrage de la porte du jardin depuis un quart d'heure dans l'espoir que quelqu'un daigne, enfin, prêter attention à ma personne.

" Putain, comprennent rien ces deux là ! S'ils ne veulent pas que je karchérise leur saloperie de tapis il va falloir qu'ils réagissent rapidos! "

J’en ai attrapé un tour de reins et me suis pété une griffe.

Bon, finalement victoire, çà y est, j’ai les noix qui traînent dans la rosée. Merde ! Çà caille on aura des profiteroles pour dessert à Noël. Oups, mais c’est vrai çà, décembre, Noël, ding ! Ding ! Dong ! Tout çà, tout çà... Il faut, me dis je en mon en moi même, que je me prépare un petit extra pour le réveillon, car si je dois compter sur les deux autres teignes qui, comme l’année dernière, et c’est à parier qu’ils réitéreront cette année, me traiteront comme un gueux, je devrais à nouveau me contenter d’un vulgaire os de dinde négligemment jeté sous la table. Comme pitance festive, ce n’est pas Byzance.

Hé bien que nenni, prenons notre destin en main et dirigeons nous vers notre garde-manger clandestin au fond du jardin, prés du tas de compost et de la cabane où ils vont quand ils ont besoin. Je me souviens d’y avoir enterré le fémur de " mamie ", subtilisé fort adroitement lors de la veillé funèbre, ils n’y ont vu que du feu, j’en rigole encore, ah ! Les cons.

Il faut que je le sorte aujourd’hui si je veux qu'il soit à point pour le 24 décembre. Un fémur de 95 ans d’âge, vous pensez bien que çà ne se traite pas comme un vulgaire os de poulet, mais plutôt comme un bon pinard, il faut le débourber, le laisser se décanter, respirer, avant de le consommer.

Donc, je creuse, et là, Oh ! Surprise, je retrouve l’identifiant et le mot de passe de ce putain de blog...

Si, c’est vrai !

Arf!
Brad!

Posté par Brad le Pit à 13:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    RECTIFICATIF !

    La mauvaise .... excuse, laisses moi rire, Brad le Pitre !
    Un fémur de 95 ans d’âge tu as peut être su subtiliser, enterrer puis retrouver, pour une subtantifique moelle nous faire ainsi profiter, par un verbe à la Frédéric Dard et ce récit bien raconté !
    Mais la vérité est que, identifiant et mot de passe, c’est la teigne qui, à force d’essais et de combinaisons de mots, les a trouvés .... ainsi tes aboiements tu vas pouvoir enfin recommencer !

    Si, c'est vrai !

    Valérie !

    Posté par Valérie, 02 décembre 2008 à 08:50
  • Après un an ...

    ... de repos et un fémur hors d'age en dessert, j'espère que tu va avoir la moelle !

    Posté par goroundfr, 09 décembre 2008 à 00:35

Poster un commentaire